ETF vs immobilier?

Investir: ETF ou immobilier? This is the question of the week

Pour celles et ceux qui n’ont pas eu le temps de suivre les échanges cette semaine, revenons quelques secondes sur un sujet qui a donné lieu à des échanges très intéressants:
Faut-il investir en bourse dans des ETFs ou dans l’immobilier?
Et comme toujours, n’hésitez pas à transférer le lien du groupe à vos proches et collègues, le bouche-à-oreille étant la meilleure façon pour Immoneos de grandir.

 

Aucune pub, ni de spam et pas de pro >> uniquement  des réponses concrètes aux questions que nous nous posons sur l’investissement locatif directement par les membres de la communauté dont des vétérans qui partagent leur expérience avec transparence.

ETF vs immobilier

Lundi 14 juillet, Ludo lance le sujet:

Le 14 juillet, Ludo M Ml Lm de Suisse lançait le sujet en incluant des éléments détaillés de sa réflexion. Vous accédez directement à cette discussion ici:

Thomas de Singapour enfonce le clou le 15 juillet:

Dans la foulée le 15 juillet Thomas de Singapour partageait une excellente interview de JL Collins  (par ici pour découvrir le talk sur Youtube aux employés de Google en 2018) auteur du livre “The Simple Path to Wealth” (par ici pour le trouver sur Amazon) . JL Collins fait de l’investissement sur des ETFs qui reproduisent la performance du marché la seule stratégie à suivre. Thomas a développé le modèle excel pour comparer cette méthode avec un investissement immobilier locatif (à Toulouse). Il partage ses résultats ici:

Les échanges des membres dans ces deux discussions sont très enrichissants :

  • Une majorité des réactions conclut qu’il ne faut pas opposer les deux types investissements mais au contraire s’assurer de bénéficier de la performance des deux. Nick des US et Guillaume de Taiwan partagent que l’investissement c’est d’abord savoir diversifier son portfolio.
  • Vous êtes nombreux à rappeler que le principe de l’investissement locatif est de bénéficier de l’effet de levier du crédit alors que la bourse consiste à bénéficier de la dynamique des marchés. Xavier de Hong Kong nous partage qu’il pousse le concept à l’extrême : ” j’ai toujours réalisé mes acquisitions avec des emprunts in fine en mettant zéro de ma poche et en nantissant des ETFs, etc. Ainsi l’argent bosse deux fois au lieu d’une et permet de profiter du meilleur des deux mondes”
  • Karim de Doha fait une remarque intéressante sur la protection contre l’inflation avec l’investissement immobilier.
  • Caroline de Singapour partage que de son point de vue l’investissement immobilier c’est de l’épargne sur le long terme avec de la régularité forcée. Tous les mois vous percevez des loyers et devez rembourser vos prêts. A l’inverse, il est plus difficile de garder cette même discipline mensuelle pour un investissement en bourse. Notamment du fait de la volatilité des marchés, peu d’investisseurs ont le sang assez froid pour continuer à investir quand le marché chute fortement (rappelez vous Mars 2020).
Fun Fact: JL Collins partage dans son interview que le fond d’investissement Fidelity a fait une étude sur le profil des investisseurs qui performent le mieux. En tête on retrouve les comptes des personnes décédées (sic) et en deuxième position celles qui ont oublié qu’elles avaient un compte. Sa conclusion est sans appel: “Most important is the time in the market not the market timing”
  • Enfin comme Alain de Hong Kong, rappelle que l’immobilier c’est aussi une assurance vie. Si pas malheur vous décédez, l’assurance remboursera le prêt.
  • Et puis comme l’un et l’autre nécessitent d’investir sur le long terme, une dernière interrogation apparait sur le coût (caché) de ne rien faire et d’attendre.
Merci à tous pour ces échanges enrichissants. La communauté de confiance Immoneos répond ainsi de manière concrète aux questions que nous nous posons… ah oui, avant de conclure définitivement un denier rappel d’Alain de Hong Kong : “A chacun de continuer sa réflexion…”
Continuer d’inviter vos amis en leur partageant cet échange par exemple ainsi que le lien du groupe :
Pour conclure en vous laissant un peu de réflexion, ci-joint l’augmentation du prix de l’immobilier à Lyon (source meilleursagents) et du SP500 (source web)
ETF vs immobilierETF vs immobilier
Partager l'article

Ces articles peuvent vous intéresser

Retour haut de page