L’assurance propriétaire non occupant : ce que c’est et pourquoi souscrire ?

Assurance propriétaire non occupant
Assurance propriétaire non occupant

Vous êtes propriétaire d’un bien mis en location ? Que votre logement soit vacant ou loué, l’assurance Propriétaire Non Occupant vous permet d’être couvert en cas de sinistre.
Focus sur l’assurance  Propriétaire Non Occupant dite assurance PNO qui n’est pas toujours obligatoire, mais pourtant fortement conseillée afin de sécuriser votre investissement immobilier. 

Rejoins la première communauté d’entraide entre investisseurs immobilier expatriés
C’est entièrement gratuit
Il suffit d’habiter à l’étranger pour pouvoir rejoindre le groupe !

L’assurance propriétaire non occupant est-elle obligatoire ?

Conformément aux dispositions de la loi ALUR, l’assurance en responsabilité civile est obligatoire pour les propriétaires d’un bien en copropriété.
Pour les autres bailleurs, l’assurance propriétaire non occupant n’est pas obligatoire. Pourtant, elle offre une protection si un sinistre intervenait alors que le logement est vacant et n’est donc pas couvert par l’assurance multirisque habitation du locataire. Ainsi, tous les propriétaires qui n’occupent pas leur bien, qu’il soit destiné à la location, mis à disposition gratuitement ou vacant, ont intérêt à souscrire une assurance PNO. Cela est d’autant plus vrai si vous gérez votre bien depuis l’étranger

Pourquoi souscrire une assurance propriétaire non occupant ?

Même si la seule couverture obligatoire est la responsabilité civile, l’assurance standard est généralement l’assurance propriétaire non occupant. En effet, elle offre une protection plus large et surtout, elle est plus adaptée aux aléas auxquels peut être confronté un propriétaire bailleur. 
L’assurance PNO vous épargnera des dépenses importantes, dans les situations suivantes :

  • Un sinistre intervient en période de vacance locative ou alors que votre locataire vous a donné congé. Si vous n’avez pas souscrit une assurance PNO, votre logement n’est pas assuré s’il est vacant ou pendant la période de préavis. Vous devrez donc supporter les frais de remise en état du bien.
  • En cas de défaillance de l’assurance de la part du locataire. Il peut arriver que votre locataire n’ait pas souscrit d’assurance ou qu’il n’ait pas payé sa cotisation et donc, qu’il ne soit pas couvert. 
  • Le dégât n’entre pas dans le champ d’application de l’assurance multirisque du locataire. C’est le cas de certains sinistres (par exemple s’il proviennent des parties communes) ou dans l’éventualité de vices de construction. Vous êtes alors responsable.

Note importante pour la location meublée : l’assurance habitation du locataire ne couvre pas le mobilier. Si vous êtes loueur en meublé, l’assurance propriétaire non occupant vous protège donc en cas de dommages intervenant sur les meubles mis à disposition dans votre bien. Il faut noter aussi que pour un logement saisonnier ou loué en Airbnb, le locataire n’est pas tenu de souscrire une assurance habitation. Il est d’autant plus important que vous soyez couvert si vous proposez ce type de location.

Quelles sont les garanties de l’assurance PNO ?

Les garanties de base de l’assurance propriétaire non occupant sont :

  • Vous êtes indemnisé en cas de sinistres tels qu’un incendie, une explosion, un dégât des eaux, un événement climatique ou un bris de glace. 
  • L’assurance PNO intègre la responsabilité civile. Par conséquent si un incident intervient dans votre bien et cause un dommage à un tiers ou au locataire, celui-ci sera dédommagé par votre assureur. 

Toutes les compagnies d’assurance proposent des garanties complémentaires qui peuvent être intéressantes :

  • Garantie perte de loyers en cas de sinistre
  • Garantie loyers impayés 
  • Garantie vices de construction 
  • Garantie défauts d’entretien 

Les conseils de la communauté Immoneos pour bien choisir votre assurance PNO

Assurer votre bien est important, mais comment vous y prendre alors que n’êtes pas sur place pour effectuer les démarches ? Voici les conseils des membres de la communauté de confiance Immoneos pour bien choisir votre assurance PNO :

  1. Demandez à la banque qui vous propose le prêt si elle propose un assurance PNO,
  2. Comparez le tarif avec les comparateurs d’assurance en ligne,
  3. Vérifiez les garanties, les exclusions et surtout prêtez attention particulière aux franchises et aux plafonds d’indemnisation, 
  4. Pensez aux assureurs en ligne qui par nature vous permettent d’effectuer toutes les démarches à distance lorsque vous résidez à l’étranger. 

Nous avons évalué Luko, l’assureur 100% en ligne avec l’aide de membres Immoneos qui ont fait appel à son assurance PNO et lui avons attribué une note globale de 18/20. 
En effet, les services de cette assurtech ont l’avantage d’être simples, rapides et efficaces. Cela vaut pour la souscription, les déclarations de sinistres et les remboursements. 
>> Cliquez ici pour obtenir plus d’informations sur les services proposés par Luko ou pour souscrire une assurance PNO   

Toutefois la grande majorité des assurances proposent des assurances PNO. Vous avez donc l’embarras du choix.

Conclusion :

L’assurance PNO, même si elle n’est pas obligatoire pour tous les propriétaires, est néanmoins conseillée à tous les bailleurs et surtout à ceux qui font de la location meublée. Elle s’avère indispensable pour parer à l’absence d’assurance de votre locataire, pour obtenir une indemnité en cas de sinistre et pour que votre logement soit assuré même quand il est inoccupé. 
N’oubliez pas qu’être bien couvert en cas de sinistre, c’est protéger votre patrimoine. 

Pour aller plus loin, poursuivez votre lecture avec nos dossiers complets sur le même thème :

Cet article vous a été utile ? Si vous souhaitez mieux gérer vos investissements locatifs, vous êtes au bon endroit. Posez vos questions directement aux membres de la communauté d’entraide Immoneos. En un clic, après inscription, vous ne serez plus jamais seul pour investir et obtenir des réponses concrètes à vos questions.

Partager l'article

Rejoins la communauté

C'est gratuit, Il suffit de résider hors de France