7 conseils pour un achat immobilier neuf

Comme certains des investisseurs immobilier de la Communauté de Confiance Immoneos, vous avez pris la décision d’acquérir un bien immobilier neuf? C’est un investissement assez populaire chez les français qui comporte avantages (nouveauté, qualité, practicité, fiscalité) mais aussi quelques éléments qu’il faut bien surveiller tout au long du processus de réservation, d’achat et de reception du bien immobilier neuf. Pour mener à bien votre projet immobilier neuf, quelques connaissances et un minimum de préparation sont en effet nécessaires. Voici nos conseils pour réussir votre achat immobilier dans le neuf.

conseils achat neuf

Conseil de base d’un achat immobilier neuf: visitez le site

Comme le dit le viel adage pour un achat immobilier: « les 3 critères sont emplacement, emplacement et emplacement ». Il faut donc bien localiser le site, être sur la qualité de son emplacement et, avant de signer le contrat de réservation du bien, il est impératif de vous rendre sur place (ou de demander à un proche de le faire pour vous). Vous pourrez avoir une idée de l’emplacement mais aussi de l’environnement. A quoi ressemble le quartier ? Y-a-t-il des commerces à proximité, des écoles, des crèches ? Les transports en commun sont-ils accessibles ? Il peut être judicieux d’effectuer plusieurs visites à des heures différentes, en semaine et le week-end. Mieux vaut éviter de mauvaises surprises comme une route trop passante sous vos fenêtres, surtout si le bien est destiné à devenir votre résidence principale. Enfin, renseignez-vous auprès de la mairie sur les futurs projets de construction à proximité et sur le plan local d’urbanisme.

Assurez-vous de la fiabilité du promoteur

Ne vous engagez à rien avant d’avoir pris le temps de vérifier que le promoteur est fiable, stable financièrement et qu’il propose des garanties suffisantes. Commencez par une recherche sur internet : vous y trouverez peut-être des retours d’anciens clients du promoteur ou des articles le concernant. Allez voir les autres projets réalisés par le promoteur : vous pourrez dans un premier temps évaluer la qualité de réalisation du projet et peut-être même vous entretenir avec les résidents pour avoir leurs impressions.

Vérifiez les garanties proposées par le Promoteur

Vérifiez que le promoteur propose des garanties suffisantes qui vous protègent en cas de défaillances de la construction et vous assurent que dans une telle situation les travaux rectificatifs seront effectués ou que vous serez dédommagé. Les garanties qui doivent être proposées par le promoteur sont :

  • Garantie de parfait achèvement : couvre les vices et les malfaçons jusqu’à 1 an après la livraison ;
  • Garantie biennale : jusqu’à 2 ans après la livraison ;
  • Garantie décennale : couvre les vices cachés du gros œuvre jusqu’à 10 ans après la livraison ;
  • Le promoteur doit aussi souscrire à une assurance qui vous couvre dans l’éventualité où le chantier ne pourrait pas être mené à terme en raison de difficultés financières. Cette garantie assure que dans un tel cas, le financement du projet jusqu’à la livraison aux acquéreurs sera assuré par la banque ou l’organisme financier.

Négociez votre emprunt immobilier (et son assurance)

N’hésitez pas à faire jouer la concurrence entre les organismes de crédit afin d’obtenir les meilleures conditions pour votre prêt immobilier (voir ici notre baromêtre des conditions de crédit non-résident) . Même si les taux d’intérêts sont attractifs, en négociant un taux de crédit plus faible vous réaliserez une économie sur le coût global du financement qui peut s’avérer importante vu la durée de l’emprunt. Vous pouvez aussi passer par un courtier immobilier qui obtiendra presque toujours des taux plus avantageux. C’est une option plus rapide et souvent plus efficace. N’oubliez pas que les conditions et les tarifs de l’assurance emprunteur peuvent aussi être négociées. Vous avez la possibilité de souscrire à une assurance autre que celle proposée par la banque. Là aussi, comparez les offres des différents assureurs.

Lisez attentivement le contrat de réservation

C’est un important conseil achat immobilier neuf. La signature du contrat de réservation vous engage à acheter le bien et engage le promoteur à vous le vendre et à vous le livrer conformément aux termes du contrat. Il vous faudra donc être très attentif à ce qui est mentionné dans ce document.
C’est au moment de la signature du contrat de réservation qu’il vous sera demandé de verser un dépôt de garantie (maximum 5% du prix du bien). Les éléments suivants doivent y être mentionnés :

  • Les coordonnées du vendeur et de l’acheteur
  • Le prix de vente et les conditions éventuelles de révision de ce prix
  • Les caractéristiques du bien : adresse, superficie, situation dans le projet immobilier, typologie, annexes, équipements et matériaux utilisés
  • Les plans détaillés du logement
  • L’échéancier des paiements
  • Les garanties souscrites par le constructeur
  • La date prévisionnelle de signature chez le notaire
  • La date de livraison

Vous disposez d’un délai de réflexion et de rétractation de 10 jours au-delà duquel vous ne pourrez plus changer d’avis sauf si vous n’arrivez pas à obtenir le financement de votre projet immobilier. Assurez-vous donc que le contrat comporte une clause de condition suspensive à l’obtention du crédit immobilier.

Autre conseil achat immobilier neuf: demander à inclure dans le contrat le montant des indemnités de retard.

Assurez-vous de bien comprendre toutes les étapes de l’achat d’un bien immobilier en V.E.F.A. (vente en l’état futur d’achèvement) de la signature du contrat de réservation à la livraison. Pendant la construction, vous avez généralement droit à deux visites du chantier. Effectuez ces visites et profitez-en pour vérifier que vous ne constatez pas de défauts de construction.

A la remise des clés, assurez-vous que tout est conforme

C’est la dernière étape longtemps attendue qui nécessite quand même toute votre attention. Le jour de la livraison, prenez le temps nécessaire afin de vérifier que tout est en bon état et conforme au contrat. Ce jour-là, munissez-vous de toute la documentation qui vous a été fournie afin de procéder à une vérification complète. Pensez à contrôler dans chaque pièce :

  • Le fonctionnement des robinets, de l’éclairage, des radiateurs, des prises et des volets électriques
  • Les revêtements des sols, mur et plafonds
  • Les portes et les fenêtres

Vous disposez de 30 jours pour signaler d’éventuels défauts de construction. Le promoteur sera obligé de réaliser les travaux correctifs. Les garanties mentionnées précédemment vous couvriront pour des malfaçons remarquées durant l’année de la livraison du bien et par la suite.

Voilà, en suivant ces conseils achat immobilier neuf, vous devriez réaliser une opération intéressante pour votre patrimoine, surtout au vu des taux faibles de crédit qui permettent un bel effet de levier dans votre stratégie d’investissement locatif. Si c’est votre premier achat, n’hésitez pas à lire nos conseils pour un premier investissement en immobilier locatif et à rejoindre notre communauté Facebook.

Partager l'article

Ces articles peuvent vous intéresser

Retour haut de page