Le coût d’un chasseur immobilier

Pour les expatriés, réaliser un investissement locatif depuis l’étranger nécessite de passer par un tiers de confiance en France. En la matière, la meilleure solution est de faire appel à un chasseur immobilier. Son intervention apporte une réelle ajoutée puisqu’elle permet de trouver un bien correspondant le plus possible aux critères de recherche et d’optimiser le rendement locatif de l’investissement. Quant à la commission qu’il facture, elle est largement compensée par les services et les gains qu’il obtient pour son client. Retrouvez l’analyse complète du coût d’un chasseur immobilier ainsi que les services associés.

Coût chasseur immobilier

Pourquoi utiliser les services d’un chasseur immobilier ?


Lorsque l’on est non-résident et que l’on souhaite réaliser un investissement locatif en France, il est indispensable de faire intervenir quelqu’un sur place afin de rechercher des biens, les visiter et sélectionner les plus intéressants. La famille et les amis n’étant pas toujours disponibles et surtout pas experts en la matière, la meilleure option consiste à mandater un chasseur immobilier. D’une part, il est à même de conseiller sur les villes et quartiers où investir. Et d’autre part, il conseille et accompagne le bailleur dans la définition de son projet.

Les bonnes annonces qui paraissent sur De Particulier à Particulier, le Bon coin ou encore Se Loger se vendent très rapidement. Aussi, compter réaliser un investissement locatif à distance est utopique : le temps de repérer le bien, d’activer son réseau et de trouver une personne pour aller visiter le bien, il est déjà trop tard. Car les biens au prix partent si vite que si l’annonce est toujours d’actualité au moment de la visite, c’est que ce n’est pas une bonne affaire.

Pour un investisseur expatrié, le recours à un chasseur immobilier est la meilleure solution. En effet, comme il est alerté des parutions des annonces en temps réel et connait parfaitement les quartiers et les prix :

  • il est à même d’identifier les biens de qualité ;
  • il peut aller visiter immédiatement les biens pour le compte de son client.

En outre, le chasseur immobilier développe son réseau local afin d’accéder à des biens off-market. En effet, avant de publier une nouvelle annonce, les agences immobilières travaillent en direct avec un réseau de confiance afin de proposer les nouveaux biens directement en off market. Ainsi le chasseur immobilier est au courant de biens devant être mis à la vente avant même qu’ils ne soient sur le marché. L’avantage est qu’il s’agit de biens de vendeurs sérieux qui souhaitent vendre vite. Ils ne surévaluent pas leur bien et sont prêts à vendre au prix du marché.

Que comprend la prestation d’un chasseur immobilier ?

 Le premier avantage de faire appel à un chasseur immobilier, c’est qu’il est au service exclusif de son client acquéreur : il n’a pas de biens à vendre en catalogue à vendre et conserve ainsi toute objectivité, n’ayant aucun d’intérêt à gagner à vendre un bien plutôt qu’un autre.

Bien qu’étant soumis à la même réglementation que le chasseur immobilier, l’agent immobilier travaille d’une toute autre manière. Il détient en effet des mandats de vente de différents biens qu’il doit vendre. Il va donc chercher pour un acquéreur un bien qui lui correspond parmi son catalogue. Dans les faits, il tâche de concilier l’intérêt de l’acquéreur et du vendeur mais il est rare qu’il fasse des démarches spécifiques afin de trouver à son client acheteur un bien répondant parfaitement à ses attentes en dehors de son catalogue. L’intérêt de l’agent immobilier n’est pas aligné à l’investisseur immobilier en expatriation. D’ailleurs, vous seriez sur place, vous iriez instinctivement rencontrer toutes les agences immobilières de la ville où vous souhaitez investir.

Au contraire, le chasseur immobilier est au service de son client acquéreur, avec lequel il a signé un mandat de recherche. Il n’a pas pour objectif de constituer un catalogue de biens en décrochant des mandats de vente. Il va donc aller chercher dans son réseau et sur l’ensemble des produits à la vente des biens ciblés répondant le plus possible aux attentes de son client. Son intérêt est totalement aligné avec celui de l’investisseur immobilier en expatriation.

Les atouts d’un chasseur immobilier

Mais ce n’est pas tout. Recourir à un chasseur immobilier permet en effet de bénéficier de nombreux autres services et notamment :

  • La découverte client : il recueille les critères de recherche du client, son budget, le questionne afin de définir son projet. À cette occasion, le chasseur immobilier peut être amené à conseiller d’autres approches à l’acquéreur mieux adaptées à ses besoins ;
  • La recherche étendue et la sélection de biens ciblés (annonces de particuliers, agences, réseau pour les biens off-market), les pré-visites et les visites ;
  • La communication des éléments détaillés des biens visités le plus souvent via Whatsapp pour être rapide et interactif (vidéo du bien et de son environnement, descriptif détaillé avec les photos, plans,);
  • La vérification d’éléments permettant de sécuriser l’achat du bien. Afin de réaliser un bon investissement, l’analyse de l’extérieur du bien est aussi importante que le bien lui même (état des parties communes de l’immeuble ; diagnostics immobiliers ; derniers rapports d’AG de copropriété afin de voir les comptes de l’immeuble, s’il existe des procédures en cours etc ; état d’avancement d’un projet d’implantation de service de transport public dans le quartier ; etc)
  • La vérification du prix au m2 des dernières opérations dans le quartier (ceci est désormais disponible dans une base de données nationale mis à disposition par les services de l’état) et la négociation du prix le cas échéant, sachant qu’il peut conseiller de faire une offre au prix si le bien est au prix du marché ;
  • L’assistance à la signature du compromis de vente ;
  • L’accompagnement dans l’ensemble des démarches (prêt immobilier etc) et le suivi administratif des documents jusqu’à la signature chez le notaire.

Quelle est le coût d’un chasseur immobilier?

Dès la prise de contact, le chasseur immobilier explique l’étendue de sa mission et la commission qu’il applique, deux éléments indiqués dans le mandat de recherche à signer avec le prestataire retenu.

En fonction des services rendus, le chasseur immobilier peut appliquer l’une ou l’autre des deux commissions suivantes :

  • Une commission pour une chasse « simple », autrement dit la recherche, les visites et la signature pour l’achat d’un bien. Généralement ses frais sont compris entre 2% et  4 % du prix du bien avec un minimum de facturation de 4 000 € à 6 000 €. Le tarif varie en fonction du budget et de la ville de la recherche
  • Une commission pour une prestation « clé en main », c’est-à-dire les mêmes services que pour une recherche simple avec en plus le suivi des travaux effectués par des artisans trouvés par ses soins et éventuellement de l’aménagement dans le cas d’une location meublée. La commission pour ce service complet s’élève alors à 4% à 7% du prix du bien.

À noter que sa commission est déductible des impôts pour les loueurs en meublés LMNP ou LMP soumis au régime réel.

Quand payez-vous la commission au chasseur immobilier ?

Le chasseur immobilier a une obligation de résultat. Autrement dit, il ne facture que s’il trouve le bien recherché et touche sa commission à la signature de l’achat.

C’est une garantie pour l’acquéreur qui ne paie rien avant l’acte authentique. Mais cette caractéristique a le défaut de ses qualités : les chasseurs immobiliers passent parfois beaucoup de temps gratuitement avec des clients indécis ou qui travaillent avec plusieurs chasseurs.

Il n’est donc pas rare de trouver des chasseurs immobiliers :

  • Qui demandent à signer un contrat de recherche exclusif ;
  • Ou qui demandent un acompte.

Ceci afin de s’assurer du sérieux de leur client et ne pas perdre leur temps à effectuer gratuitement des démarches chronophages pour des acquéreurs qui n’iront pas au bout de leur projet, tout du moins avec eux.

Une véritable relation de confiance doit s’instaurer entre le chasseur immobilier et son client. Aussi avez-vous intérêt à être transparent et lui dire si les échanges et les biens proposés ne vous conviennent pas. Voire à mettre fin à la collaboration si les services rendus ne correspondent pas à vos attentes.

Pourquoi malgré sa commission, un chasseur immobilier vous permet de gagner de l’argent

De nombreux investisseurs indécis mettent des années avant de sauter le pas et d’acquérir un bien pour le louer. Or, en matière de placement immobilier, le temps c’est de l’argent.

En effet, prenons l’exemple d’un appartement de 200 000 € à Lyon que vous auriez acheté il y a 5 ans:

  • Cet investissement vous aurait rapporté environ 50 000 € de loyers et 90 000 € de plus-values latentes (augmentation de l’immobilier à Lyon sur les 5 dernières années), soit 140 000 € de revenus bruts ;
  • Vous auriez payé entre 4 000 et 8 000 € de commission à un chasseur immobilier ;
  • La commission n’aurait représenté que 2 à 4 mois du gain réalisé.

Donc en accélérant votre projet d’investissement avec l’aide d’un chasseur immobilier efficace et pertinent, vous développez votre patrimoine à long terme au lieu d’attendre.

Les placements immobiliers sont des opérations qui s’inscrivent sur le long terme. Or, les personnes qui reportent sans arrêt leur projet d’investissement génèrent un véritable manque à gagner : chaque année, elles perdent en moyenne entre 10 000 € et 100 000 € de patrimoine suivant leur niveau d’investissement.

Faire appel à un chasseur immobilier permet de gagner du temps et de l’argent. En effet, grâce à lui, d’une part vous réaliserez rapidement un investissement locatif sécurisé et au prix. D’autre part, vous commencerez à constituer votre patrimoine sans perdre de précieux mois ou années.

Partager l'article

Ces articles peuvent vous intéresser

Retour haut de page