Investissement locatif : les différentes étapes

Investissement locatif : les différentes étapes

Un investissement locatif demande plus de travail à gérer qu’un placement purement financier dans un livret bancaire par exemple. C’est une des raisons pour lesquelles un investissement locatif peut aussi offrir un meilleur retour sur investissement : on n’a rien sans rien. La bonne nouvelle est que la plupart des barrières peuvent être gérées efficacement et à moindre frais grâce a l’aide de professionnels ou par du temps passé à titre personnel.

Les différentes étapes et les professionnels associés :

 Phase d’investissement

1. recherche du bon investissement : agences immobilières ou chasseur d’appartement.

2. valorisation monétaire et décision d’achat : peu d’aide externe

3. vérification : sociétés de services et diagnostics spécialisés

Phase de gestion locative :

Administrateur de biens ou agence immobilière pour la gestion locative. Pour en savoir d’avantage sur les frais de la gestion locative cliquez ici.

Regardons la première étape : recherche du bon investissement

Vous pouvez chercher par vous-mêmes via les sites et journaux d’annonces immobilières, les annonces de notaire, les agences immobilières directement, etc. Toutefois, lorsqu’il s’agit d’un investissement locatif, les meilleurs biens se vendent extrêmement rapidement parfois dans la journée voire même sans être publiés.

La solution qui se développe de manière croissante est de passer par un chasseur d’appartement. Le chasseur est mandaté directement par vous, l’acquéreur alors qu’une agence immobilière est mandatée par le vendeur. Donc par construction, le chasseur se focalise à sélectionner les biens qui vous correspondent alors qu’une agence se focalise à vendre tous les biens dont elle dispose dans son portfolio et pour lesquels elle a signé des mandats avec les vendeurs. En outre, le chasseur est payé au résultat. Il touchera sa commission uniquement le jour de la signature de la vente chez le notaire. Entre temps, il est donc toujours à vos cotés dans toutes les étapes de la recherche, la sélection, la vérification de tous les éléments du bien sélection (état des comptes de la copropriété, derniers rapports de copropriété, diagnostique immobilier,…). Souvent il vous accompagnera aussi dans les démarches administratives avec votre banque et votre notaire. Enfin, du fait de son expérience, il sera également en mesure de vous aider voire de gérer directement pour vous les travaux que vous souhaiteriez effectuer avant de mettre le bien en location.

Dans une logique d’investissement locatif, à la différence d’une résidence principale par exemple, un critère très important à regarder est la facilité de louer et pour quel type de locataire. La proximité d’une université par exemple peut faciliter la location mais avec une rotation régulière des locataires et plutôt pour de petites surfaces. Certaines villes, et notamment Paris, sont en permanence en manque de petits logements à louer et cela permet une visibilité à long terme, mais pour des prix plus élevés.

Partager l'article

Ces articles peuvent vous intéresser

Retour haut de page