Caution en location meublée : tout savoir côté propriétaire

En tant que propriétaire bailleur, certaines garanties de la part du locataire existent afin de vous protéger contre les risques de loyers impayés ou de dégradations du bien.  Ainsi, un dépôt de garantie est prévu, que vous louiez votre bien nu ou meublé.
On vous partage dans ce dossier, tout ce qu’il faut savoir sur la caution en location meublée côté propriétaire pour vous assurer une garantie optimale, tout en respectant vos obligations.

Immoneos est une communauté d’entraide de 20 000 investisseurs expatriés
REJOIGNEZ SANS ATTENDRE LE GROUPE PRIVÉ FACEBOOK

C’est entièrement gratuit – Il suffit d’habiter à l’étranger

 

La caution en location meublée : une garantie pour le propriétaire

 
Le dépôt de garantie n’est pas obligatoire dans le cadre d’un contrat de location meublée. Pourtant, cette caution versée par le locataire au début du bail, constitue une sécurité pour le propriétaire. 
En effet, c’est une somme dont vous pouvez disposer pour couvrir d’éventuels loyers impayés ou dégradations du bien ou du mobilier à la fin du contrat de location.  
Bien entendu, si le locataire a respecté ses obligations et rend le logement en bon état, le dépôt de garantie doit lui être restitué.
 

Montant de la caution en location meublée 

 
La règlementation prévoit que « Le propriétaire peut exiger du locataire qu’il verse un dépôt de garantie pour couvrir ses éventuels manquements à ses obligations locatives (par exemple, régularisation des loyers et des charges ou réalisation des réparations locatives). »
La règlementation concernant la caution diffère selon le mode de location. C’est tout à fait compréhensible puisqu’en location meublée, le bailleur fournit des meubles et des équipements. Ainsi, les risques de dégradations sont plus importants qu’en location nue. Dans tous les cas, le dépôt de garantie doit être mentionné dans le bail.
Le montant de la caution est défini comme suit :
 
  • Le montant de la caution en location meublée ne doit pas excéder 2 mois de loyer hors charges
  • En location nue, le dépôt de garantie ne doit pas être supérieur à 1 mois de loyer hors charges 

Règlementation en termes de restitution et de retenues 

 

En tant que propriétaire bailleur, vous devez vous aussi respecter certaines obligations lorsqu’il s’agit de restituer ou d’effectuer des retenues sur la caution, au terme d’un contrat de location meublée.

Restitution la caution en location meublée

  • L’état des lieux est conforme :  vous devez restituer la caution dans un délai maximum de 1 mois à partir du jour de la restitution des clés. 
  • L’état des lieux est n’est pas conforme : vous devez restituer le dépôt de garantie dans un délai maximum de 2 mois à partir du jour de la restitution des clés. 
Vous êtes tenus de rendre la caution dans les délais prévus, sous peine de devoir payer des pénalités au locataire s’élevant à 10 % du loyer mensuel hors charges pour chaque mois de retard. 

Retenues possibles

Vous avez le droit d’effectuer des retenues sur la caution pour couvrir des charges ou des loyers impayés, ainsi que des frais relatifs à des dégradations du mobilier ou des travaux locatifs. 
Ces sommes retenues sur la caution doivent être justifiées. Vous devez fournir des documents qui attestent du bien-fondé de ces retenues et de leur montant. Ces justificatifs peuvent être les états des lieux d’entrée et de sortie, des photos, des devis, des factures, ou encore les courriers de réclamation concernant les loyers impayés.
 
Bon à savoir : si le bien que vous louez meublé fait partie d’une copropriété, pensez à prévoir un arrêté provisoire des comptes à la date de remise des clés. Vous avez le droit de garder une provision d’un montant égal à 20% de la caution jusqu’à l’approbation définitive des comptes de l’immeuble. À ce moment-là, vous êtes en mesure de régulariser les charges. Ensuite, vous avez un mois pour restituer la caution en location meublée.
 

Nos conseils aux propriétaires qui souhaitent plus de garanties 

 

Nous le remarquons dans les échanges entre membres de la communauté de confiance Immoneos, les propriétaires qui font du locatif depuis l’étranger sont prévoyants. Les Français qui ne résident pas à proximité du logement qu’ils mettent en location ont tendance à préférer prendre plus de garanties pour être mieux couverts en cas de loyers impayés ou de dégradations du bien.
On l’a vu, la caution en location meublée représente au maximum 2 mois de loyer. Même si c’est mieux que la caution prévue en location nue, elle peut ne pas suffire à couvrir plusieurs mois de loyers impayés ou d’importants dégâts dans votre bien. 
Des solutions existent pour augmenter vos garanties et rester serein. Il est très facile et pas forcément hors de prix, de souscrire une assurance dégradation locative ou une assurance loyers impayés. La plupart sont 100% en ligne et donc parfaitement adaptées aux non-résidents.
Chaque assurance propose des options et des tarifs différents que vous pouvez aisément comparer afin de choisir celle qui vous convient. À titre indicatif, voici un résumé de l’offre des trois principales assutechs proposant des garanties de loyers impayés que nous avons testées et évaluées. 
 
  • Unkle : une solution digitale qui combine un système de garant pour les locataires et une assurance loyers impayés pour les propriétaires.  À la charge du propriétaire, elle couvre jusqu’à 96 000€ de loyers impayés, les frais juridiques et les dégradations immobilières. L’avantage est que le locataire n’a pas besoin de garant (sauf étudiants ou apprentis). Remboursement sous 30 jours en cas d’impayé, sans franchise ni délai de carence. La couverture inclut les détériorations immobilières à hauteur de 7000 €, et la protection juridique.
    Cliquez ici pour lire notre avis sur Unkle
  • SmartGarant : le service est totalement gratuit pour le propriétaire, de plus SmartGarant se charge de vérifier et de garantir la solvabilité du locataire. L’indemnisation se fait sans franchise, sans délai de carence et le paiement des arriérés de loyers est garanti à hauteur de 24 mois de loyer ou de 96 000€. Le règlement intervient sous 35 jours. Les démarches de recouvrement pouvant aller jusqu’à la résiliation du bail et l’éviction du locataire sont gérées par SmartGarant.
    Cliquez ici pour lire notre avis sur SmartGarant 
  • Garantme : une garantie loyers impayés qui couvre aussi la colocation et les baux d’une durée inférieure à 1 an. La couverture qui est gratuite pour le propriétaire, ne prend malheureusement pas en charge les dégradations ou les dommages engendrés dans l’immobilier par ses occupants. L’indemnisation loyers impayés est de 90 000€ maximum par an (36 000€ pour les étudiants) est intervient sous 40 jours. 
    Cliquez ici pour lire notre avis sur Garantme.fr 

L’investissement locatif est un sujet qui vous intéresse ? Continuez votre lecture avec nos dossiers complets sur le même thème :

Cet article vous a été utile ? Si vous souhaitez mieux gérer vos investissements locatifs, vous êtes au bon endroit. Posez vos questions directement aux membres de la communauté d’entraide Immoneos. En un clic, après inscription, vous ne serez plus jamais seul pour investir et obtenir des réponses concrètes à vos questions.

Partager l'article

Rejoins la communauté

C'est gratuit, Il suffit de résider hors de France

Retour haut de page