Comment choisir la plateforme sur laquelle investir en crowdfunding ?

plateforme crowdfunding
plateforme crowdfunding

En investissant en crowdfunding immobilier, vous prêtez de l’argent ou investissement directement, en tant que particulier, à un promoteur immobilier ou un marchand de bien, pour qu’il finance des projets dans l’immobilier. 

En échange, vous obtenez une rémunération généralement comprise entre 8 et 12 %. A la fin du projet, qui intervient souvent entre 12 et 36 mois après votre investissement, vous récupérez également votre capital initial. 

C’est une méthode d’investissement immobilier récente, puisqu’elle n’a réellement pris son essor qu’en 2021 avec près de 2 Milliards d’euros investis. En 6 ans, le secteur du financement a multiplié ses chiffres par 11,2 !

Les membres de la communauté Immonéos s’intéressent de près à ce nouveau type de financement. C’est en effet un moyen de diversifier leur portefeuille qui présente de nombreux avantages, parmi lesquels un rendement élevé, une gestion du risque facile, une imposition intéressante et un investissement 100 % passif.

Mais si vous faites partie des membres de la communauté Immoneos qui souhaitent investir pour la première fois, de nombreuses questions se posent. Et notamment celle de savoir comment investir. Cela se fait via des sociétés spécialisées agréées par l’AMF, mais vu l’explosion du secteur, les offres peuvent vite faire tourner la tête.

Comment choisir votre plateforme de crowdfunding immobilier ? Quels sont les critères essentiels à vérifier avant de vous engager ? Et quelles sont les bonnes pratiques partagées par la communauté de confiance Immoneos ?

Les membres font ainsi leurs choix selon les critères suivants : 

  • La plateforme est-elle agréée ?
  • Quels sont vos critères d’investissement ? 
  • La plateforme partage-t-elle des indicateurs de confiance ? 
  • Faut-il investir sur une ou plusieurs plateformes ?
Rejoins la première communauté d’entraide entre investisseurs immobilier expatriés
C’est entièrement gratuit
Il suffit d’habiter à l’étranger pour pouvoir rejoindre le groupe !

Assurez vous de choisir une plateforme agréée

C’est certainement le conseil qui vous semblera le plus évident, et pourtant c’est l’étape primordiale à ne pas manquer ! En effet, de nombreuses plateformes d’investissement existent, mais toutes ne sont pas fiables. Heureusement, quelques vérifications simples vous permettront de vous assurer de la légitimité de la plateforme sur laquelle vous êtes, pour un investissement en toute confiance. 

Où vérifier les agréments ?

L’ORIAS est une association, directement placée sous la tutelle du Trésor, créée en 2007. Il s’agit d’un registre des intermédiaires en assurance, en banque et en finance, qui propose une liste des entreprises et personnes habilitées à vous conseiller sur ces sujets. Cela fait suite à une directive de l’Union Européenne datant de 2002 afin de réduire les risques de fraude et de protéger les assurés et les épargnants. 

L’ORIAS permet en quelques sortes de délivrer un “permis de travail” à certaines catégories de métier : 

  • les intermédiaires en opérations de banque et en services de paiement (IOBSP) – ce sont les courtiers immobiliers, par exemple
  • les conseillers en investissements financiers (CIF) 
  • les agents liés de prestataires de services d’investissements (ALPSI)
  • les conseillers en financements participatifs (CIP)
  • les intermédiaires en financement participatif (IFP)

Afin d’être immatriculé à l’ORIAS, les professionnels doivent répondre à 4 critères que l’association vérifie au moment de la demande d’immatriculation : honorabilité, capacité professionnelle, assurance de responsabilité civile professionnelle et garantie financière. 

 Ne faites pas forcément confiance uniquement aux sites qui indiquent qu’ils sont bien inscrits au registre, car ce n’est pas toujours le cas. Seul le registre de l’ORIAS fait foi : vous pouvez très facilement le consulter en ligne.

Le sujet crowdfunding immobilier est nouveau. Les membres nous ont recommandé la société d’investissement Anaxago
Des conseillers agréés par l’AMF pour l’investissement en crowdfunding et SCPI
Une plateforme User Friendly en ligne pour investir depuis l’étranger

Qu’est-ce qu’un Conseiller en Investissement Participatif ?

Le statut du Conseiller en Investissement Participatif a été créé en France par la loi de sécurité financière n° 2003-706 du 1er août 2003. Il concerne les professionnels exerçant les activités de conseil en investissement, de conseil portant sur la réalisation de services d’investissement, ou de conseil portant sur la réalisation d’opérations sur biens divers. 

Ainsi, une plateforme de Crowdfunding peut avoir le statut de CIP – elle doit forcément être immatriculée à l’ORIAS. 

Qu’est-ce qu’un Prestataire de Services d’Investissement ? 

Une plateforme de crowdfunding peut également avoir le statut d’agent lié de prestataire de service de paiement (ALPSI). Selon l’article L.531-1 du code monétaire et financier, cela signifie qu’elle exerce entre autres les activités suivantes : 

  • réception, transmission, et exécution d’ordres pour un compte tiers
  • conseils en investissement
  • gestion de portefeuille 

Là aussi, elle doit apparaître dans le registre de l’ORIAS quand vous la cherchez. 

Une fois que vous avez sélectionné des plateformes de confiance, il est temps de vous pencher plus en détail sur la sélection, pour trouver celle qui vous conviendra. 

Déterminez vos critères de sélection 

Toutes les plateformes ne proposent pas nécessairement les mêmes offres. Il est donc important de déterminer ce que vous souhaitez faire de votre investissement. 

Par exemple, le ticket d’entrée peut varier d’une plateforme à l’autre. En fonction de votre stratégie d’investissement, vous allez donc sélectionner des projets différents. Sachant que la diversité est clé dans le crowdfunding immobilier, la communauté Immoneos préfère investir des sommes modestes dans de nombreux projets différents.

Un autre critère peut être le taux de retard des projets proposés par la plateforme. Il est donc important d’avoir accès à son historique d’investissement

Autre critère : la durée moyenne des projets. Cela est très utile si vous avez en tête une utilisation précise de votre épargne – comme un achat dans la pierre d’ici 2 ans, par exemple. Il faut savoir que les investissements en crowdfunding immobiliers se font in fine, c’est-à-dire que vous récupérez la somme investie à la fin du projet.  

Enfin, la communauté Immoneos nous rappelle régulièrement que certaines plateformes prélèvent des frais alors que d’autres ne le font pas. Ce n’est pas forcément un gage de qualité ou de mauvaise gestion, il faut simplement en avoir conscience au moment de choisir votre plateforme. Gardez en tête que le marché du crowdfunding est encore jeune, donc amené à évoluer. Si les frais ne sont pas systématiques sur les plateformes à l’heure actuelle, il est possible que cela change à l’avenir.

Crowdfunding et indicateurs de performance

La plupart des plateformes mettent à disposition sur leur site une page sur laquelle elles informent les investisseurs de leur performance. Pour les membres de la communauté, ce type de pages est très important car il permet de déterminer si la plateforme est transparente sur ses résultats. C’est également rassurant de voir si les projets financés vont au bout, car, comme pour tout investissement, il existe un risque (surtout sur des rendements aussi élevés !). 

Vous pourrez ainsi y trouver des informations essentielles, entre autres : 

  • depuis combien de temps la plateforme propose des projets ? 
  • propose-t-elle des projets variés, nécessaires pour la diversification du portefeuille ?
  • quel montant la plateforme a déjà financé et combien a-t-elle déjà remboursé ?
  • partage-t-elle le taux de retard ou de défauts de ses projets ?

Mais vous pouvez aussi chercher des informations complémentaires comme les taux moyens obtenus, la durée des projets, le nombre d’investisseurs dans la communauté. Chaque plateforme mettra en avant ce qu’elle souhaite, bien sûr, mais vous pouvez aussi facilement trouver en ligne des baromètres qui permettent d’évaluer les différentes plateformes. 

Faut-il investir sur une seule ou plusieurs plateformes?

En immobilier, le ticket d’entrée en crowdfunding se situe souvent autour de 1 000 € ce qui donne beaucoup de flexibilité afin d’investir sur plusieurs projets et ainsi diversifier vos investissements sur plusieurs opportunités ainsi qu’à étaler votre investissement dans la durée.

Si vous souhaitez diversifier votre portefeuille, sachez que l’immobilier n’est de loin pas le seul secteur qui propose ce type de financement.

Ainsi, en fonction des plateformes auxquelles vous vous adressez, vous pouvez investir aussi bien dans la pierre que dans des startups, françaises ou étrangères, et sur des sujets aussi variés que la santé, la transition écologique…

De nombreuses plateformes de crowdfunding existent ; certaines se spécialisent dans l’immobilier, mais de nombreuses autres proposent l’immobilier comme un type de projets parmi d’autres. A savoir, en fonction du projet, la liquidité de l’épargne peut très fortement varier. Cela peut aller de quelques mois à plusieurs années. Il est donc important de bien réfléchir à l’utilisation que vous souhaitez faire de votre épargne, comme nous le disions plus haut. 

Conclusion : ne souscrivez que si vous vous sentez à l’aise (et que vous comprenez tout)

Les membres de la communauté n’investissent que s’ils se sentent en confiance sur la plateforme. L’avantage du crowdfunding réside notamment dans sa diversification, vous pouvez donc faire des tests sur plusieurs plateformes pour démarrer sur de petits montants, et affiner votre investissement avec le temps.  

Parmi les plateformes qui inspirent le plus confiance, nous pouvons par exemple citer Anaxago et Raizers, qui font figure d’incontournables dans le domaine. 

  • Anaxago est historiquement la première entreprise de crowdfunding immobilier. Créée en 2012, la plateforme propose de nombreux projets pour un ticket d’entrée à 1 000 euros. 
  • Raizers a été créée en 2014 et se spécialise spécifiquement sur le crowdfunding immobilier, vous n’y trouverez donc pas d’autres types de placements. Elle est particulièrement appréciée des investisseurs et bénéficie d’excellents retours.

Vous souhaitez creuser le sujet ? Nous avons les réponses à vos questions !

Note : Le crowdfunding immobilier a des perspectives de rendements élevés, généralement entre  8% à 12% annuel. Attention tout de même, ces placements ne sont pas à capital garanti et présentent des risques. Notre objectif n’est pas de vous inciter à investir mais simplement à partager de l’information entre investisseurs membres de la communauté de confiance Immoneos.

Partager l'article

Rejoins la communauté

C'est gratuit, Il suffit de résider hors de France